Marine aux rochers

Signature illisible
Huile sur toile 58,5 X 80,3 cm, circa 1880/90. Très lourd!
Lorsque je fis l’acquisition de cet étrange tableau, je me souviens encore de l’excitation qui nous animait tant la dichotomie entre la manière de peindre et l’époque est grande.
Certes, peindre avec de tel empâtements n’est pas unique dans la seconde moitié du XIXe siècle: de Narcisse Diaz de la Peña à Van Gogh en passant par Monticelli, plusieurs peintres en ont tenté l’expérience pour communiquer leur vision artistique, mais l’époque est plus au «léché» et en dépit de la déferlante impressionniste, les artistes continueront longtemps à éviter de trop superposer de couches.
Cette vue d’un port, probablement méditerranéen, où sont amarrés des bateaux dans le lointain, est prise depuis la côte rocheuse opposée, éclairée par un coucher de soleil dont les dégradés ourlent les vagues et colorent l’écume.
Une signature illisible en diagonale dans les rochers à gauche.
La lumière accrochant les reliefs, il est délicat d’en rendre les nuances, aussi j’ai mis deux séries de photos avec des éclairages différents, la réalité étant probablement entre les deux.
Deux petites écailles de peinture dans les rochers de gauche dont le vernis a un peu chanci et mériterait d’être repris.
Je vous livre ce tableau tant que je peux encore monter dans mon grenier où j’ai installé mon « mûrissoir », à savoir une espèce de bibliothèque à tableaux où je stockais les œuvres de qualité, mais avec une signature illisible, voire même anonymes en attendant que la sérendipité me fasse croiser son frère dans un catalogue, un livre ou une exposition, me permettant ainsi de les identifier…
Oh ! Cela m’arrive quand même trois ou quatre fois par an, parfois sur des œuvres acquises 30 ans auparavant, parfois le mois précédent.
N’hésitez pas à nous demander par mail ou téléphone des renseignements ou des photos supplémentaires.

image
Voir également
La Rhune en automne

Jean-Louis Paguenaud (1876-1952) Huile sur carton 32 X 49 cm montée dans un cadre doré à godron 41 X 59 cm. Circa 1930. En 1898, il suit

Lire la suite

Marine aux rochers

Signature illisible Huile sur toile 58,5 X 80,3 cm, circa 1880/90. Très lourd! Lorsque je fis l’acquisition de cet étrange tableau, je me

Lire la suite

Abstraction

Ecole Belge Huile sur toile 61 X 50 cm, montée dans un cadre à pente inversée 78 X 67 cm. Circa 1930/50. Ceux qui me suivent s’en souviendrons

Lire la suite


Chemin aux mules Vieille Castille

GUSTAVE COLIN 1828-1910 Daté 1895, huile sur panneau 26 X 35 cm, montée dans un beau cadre d’origine bois et stuc doré 42 X 50 cm. Annotation du

Lire la suite

Gouache moderniste : le mouton

20ème siècle Format du fond 40 X 50 cm, monté dans un cadre arrondi noir 44 X 54 cm. Lorsque je mets à la vente une œuvre dont je n’ai pas

Lire la suite

La tablée des femmes

Mauro Corda né en 1960 «La tablée des femmes», dessin au lavis de gris et de sanguine sur traits de plume sur papier 60 X 78 cm monté dans un

Lire la suite


Le guerrier blessé

Début 19ème siècle Huile sur toile de très grande qualité, elle est de plus servie par ses dimensions exceptionnelles : 97 X 130 cm De très

Lire la suite

Petit bronze : “nu se coiffant”

Bronze 17,7 cm. Lorsque j’achetais ce charmant petit bronze, je me posais beaucoup de questions auxquelles je n’ai pas encore répondu! De quelle

Lire la suite

L’assomption de la Vierge

Ernest Gabard 1879-1957 Plâtre peint en doré 22 X 34 X 2 cm, un crochet d’attache scellé au dos, signé en bas à droite. Pour ceux qui ne

Lire la suite


Séchage du linge aux Recollets à Ciboure

Louis Floutier 1882-1936 Il s’agit d’une huile sur toile 50 X 65 cm, montée dans un gros cadre chêne de l’époque 61 X 76 cm. Le sujet peut

Lire la suite